Tag Archives: souris

le songe d’une nuit d’été

11 Juil

Quand on a le plaisir d’habiter dans un centre ville , particulièrement dans les zones piétonnes, il faut aussi en accepter les désagréments. Comme par exemple ces charmants jeunes gens, amis des bêtes et particulièrement de chiens et même des trèèèèès gros chiens, qui sollicitent avec tenacité votre aide pour subvenir à leurs besoins et qui risquent une perpétuelle déshydratation. Il y aussi les travaux de réfection des réseaux (gaz, eau …) qui se déroulent au début de l’été et qui se terminent vite avant le début des soldes. J’ai donc connu une période de surprises quotidiennes, pourrais-je rentrer chez moi à midi? sous laquelle des fenêtres le marteau piqueur allait commencer sa sérénade trèèèèèès matinale? Bref, après quelques jours de slaloms entre les tranchées et de : quel est le c.n qui a fait un trou devant ma porte et ne l’a pas rebouché? la situation retourne à la normale et les pavés retrouvent leur stabilité, les amis des bêtes reviennent, tout va bien … sauf que tous ces bruits et autres remue-ménages ont bouleversé les habitants plus discrets qui hantent nos murs, enfin plutôt la cave de l’immeuble.

C’est ainsi qu’il y a 6 jours, à 01h00 du matin, mon chat a vraiment insisté pour que je me lève et le rejoigne dans le couloir afin que je puisse admirer la souris qu’il venait de capturer. Je l’ai dûment félicité et fermé la porte de la chambre afin qu’il puisse la manger en toute tranquillité. Il faudra que je passe un coup de papier de verre sur le plancher histoire de faire disparaître les preuves du repas, glups!

C’est encore ainsi qu’il y a 5 jours, à 18h00, j’ai vu mon chat en arrêt dans la cuisine complétement fasciné par le plafond. En fait il admirait un jeune lérot accroché à un bout de frise qui se décolle du mur. Un plongeon, involontaire, lui a permis de gagner un abri sous le pot du ficus. Les émotions répétées q’il connait grâce à Surprise ne l’ont pas encore dégoûté du logis. Tout à l’heure encore,profitant d’une pause croquette du chat, il a changé d’étagère et est parti se cacher derrière un cadre photo : il avait passé un long moment accroché derrière un montant du meuble, hors de portée des pattes griffues. Je l’entends le soir rouspéter mais il a plus de cran qu’une souris, je crois en ses chances et surtout au manque de technique de Surprise pour faire le guet.

lerot18

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9rot

http://eliomys.free.fr/lerot1.htm