Archive | grigris RSS feed for this section

spirales de fer et de goudron

15 Mar

Le temps tourne et les fils de fer s’enroulent pour former des spirales et des bracelets.

p1010006

et comme j’ai de la chance  mon compagnon apprécie mes « ferrailleries » , mieux : il les porte en public.

Il m’a emmené aujourd’hui faire un tour sur la Côte Sauvage à côté de Royan, le temps était magnifique, l’eau très fraiche (mais vraiment très fraiche, glagla les orteils). Nous avons pu admirer les surfeurs locaux arpenter les verts rouleaux de l’Atlantique tel Dylan né de la neuvième vague, prêts à voir surgir les blancs chevaux marins.

Mais non, nous n’avons vu passer sur le sable que des chars à voile et puis peut être, mais je les attends avec une telle impatience que j’ai pu voir ce que j’espérais, une hirondelle fendant l’air par dessus les dunes.

p1010036

Spirales et retours vers les horizons aimés, qui peut resister à la beauté de l’océan, à sa puissance. Entendre ses grondements c’est être happé par leur puissance, la conscience entre dans une espèce d’expansion, de dilatation, une dissolution, une acceptation d’appartenir à un tout, à un mouvement, un tourbillon d’énergie et de vie. Nos corps gorgés d’eau doivent aussi connaître leurs marées fantastiques, j’étais persuadée que Rimbaud avait écrit  » Ô que ma quille éclate! Ô que je retourne à l’eau!  » mais non c’était :  » Ô que ma quille éclate ! Ô que j’aille à la mer !* « . Le sentiment change avec les mots qui le définissent. Je préfère cet abandon devant l’incommensurable à  l’anéantissement, la certitude que nous pouvons aller au-delà de nous mêmes, atteindre nos vérités par et au delà de nous mêmes, nous ne sommes pas rien aux regards de l’Univers, nous sommes l’Univers. Les lisières de l’Océan me rendent très humble et très présomptueuse. Bien fait pour moi, mon nez a écopé de son premier coup de soleil de l’année

royan_21-octobre-2007-018 Merci cher compagnon d’être encore venu marcher avec moi vers les mêmes plages .

GRIGRIS

30 Avr

J’aime les grigris et toutes sortes de porte-bonheurs, surtout ceux qui sont fabriqués pour une occasion spéciale. C’est une petite magie à l’oeuvre, la volonté que les evénements se passent du mieux possible et nous permettent de nous exprimer comme nous le souhaitons.

Celui-ci est en perles rouge et or ,

il a été réalisé à l’occasion de la naissance de mon petit neveu. Je voulais l’encourager à être des nôtres et offrir une pensée affectueuse à sa toute jeune maman dont c’est le premier enfant.

*** LEO’S RISING ***

grigris pour Léogrigris pour Léogrigris pour léogrigris léo

Il faudra que je fasse attention à mes fonds pour les photos mais c’est bien pratique comme matière pour empêcher les perles de rouler dans tous les sens juste quand vous en avez besoin.