Archive | mai, 2009

Fête des mères

26 Mai

La fin du monde, ce n’est plus ce que c’était. Il faut en convenir. Tenez là, la micro apocalypse climatique promise pour hier, les bourrasques fatales, les déferlements de pluie, le grondement des cieux déchirés et tout ça, hé bien … que dalle! Parfaitement : que dalle!

C’est comme ma pauvre mère qui se désole de ne pas être en train de mourir de la peste porcine (le nom de code de ces grippes! on dirait une bataille navale délétère). Un truc aussi horrible, elle qui a tant de malheurs, c’est quand même scandaleux de ne pas l’avoir contracté! Je ne pense pas qu’elle me pardonnera de lui avoir demandé depuis quand elle connaissait des cochons qui passaient leurs vacances au Mexique. Je l’ai bien vu au fond de ses yeux et surtout à la ligne de ses mâchoires qu’elle ne trouvait ça pas drôle du tout. C’est vrai que ce n’est pas drôle, mais son obsession à être plus malade que les autres me tape parfois sur le système et je manque alors de subtilité.

Mais tout n’est pas perdu. Il a fait assez chaud et humide pour que les moustiques soient de retour. J’envisage de m’arracher la peau des chevilles si je ne mets pas la main rapidement sur le flacon de Moustitruc. Avec un peu de chance, un moustique piquera  ma mère  et elle aura tout loisir d’espérer une infection ou qui sait avec le réchauffement climatique, une crise de paludisme.

Cela lui rendra peut être le sourire.